Nos Publications


Interface Revolution : The Next Digital Revolution (Juin 2009)


Lire  |  Télécharger  [PDF]
From our perspective, at ConceptSL, we believe that with Digital Revolution comes the Interface Revolution. Digital interfaces evolve quickly and are not only changing the way Humans interact with digital information, digital entities and digital beings; but they are also changing the way real-life objects are being designed to hold these digital entities.

The success of natural interfaces, recently popularized by the iPhone and the Wii have demonstrated that people actually like to interact directly and more naturally with digital entities and have shown that a smart design and more natural interfaces can actually exceed efficiency of the old-fashioned mouse & keyboard combo.

›  Lire  |  Télécharger  [PDF]

Avatar, médiateur entre le physique et le digital (Mars 2009)


Lire  |  Télécharger  [PDF]
Ce document est une synthèse de notre intervention à l'École Nationale Supérieure des Beaux-arts (Paris) lors des Journées PraTIC de Mars 2009

L'Homme n'est plus le seul à disposer d'un double interactif. Pour s'interfacer avec les objets communicants, nous préconisons le recours à des avatars susceptibles de représenter aussi bien la machine, que des programmes voire des institutions.

›  Lire  |  Télécharger  [PDF]

Avatar : du médiateur synthétique au coach digital (Juin 08)


Lire  |  Télécharger  [PDF]
"Veuillez valider votre titre de transport, merci", dit une voix féminine douce à un groupe de passagers qui vient de s'engouffrer par la porte arrière du véhicule.

Il y a deux ans à peine, c'est le chauffeur lui-même qui aurait fait l'effort de rappeler à l'ordre les passagers n'ayant pas validé leur coupon. Aujourd'hui, le chauffeur dispose d'un bouton qui déclenche les différentes phrases pré-enregistrées en fonction des situations.

Pourquoi la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens) a-t-elle employé ce système ? Le facteur humain ! Lorsque le chauffeur vous rappelle à l'ordre, vous avez quelqu'un auprès de qui vous plaindre ou tenter de trouver une excuse pour montrer gratuitement dans le bus. Parfois même, le chauffeur était pris à parti verbalement ou physiquement. Pour remédier à cela, la RATP utilise cette voix féminine douce dont les intonations et les impacts psychologiques qui en découlent sont finement étudiés. Et cela semble fonctionner.

Une chose est certaine cependant, ce type de procédé, où l'on utilise des "systèmes" tiers pour résoudre des "conflits" entre deux ou plusieurs êtres humains se développe de plus en plus. Une sorte de médiateur synthétique que nous pouvons appeler un "médiatar".

›  Lire  |  Télécharger  [PDF]

La place des Mondes Virtuels dans l'Internet de demain (Juin 08)


Lire  |  Télécharger  [PDF]
Pensez-vous que le futur de l'intégration des mondes virtuels avec Internet signifie parcourir des allées d'un magasin virtuel en 3D ou pousser les touches en 3D d'un distributeur de billets virtuel ? Nous pensons que non ! Internet propose déjà de nombreuses interfaces efficaces et ergonomiques pour effectuer ce type d'action. Il serait idiot de revenir en arrière en reproduisant ces actions dans des espaces virtuels qui suppriment complètement l'intérêt de telles interfaces.

Les mondes virtuels doivent être utilisés pour étendre et améliorer les possibilités d'Internet - dans des proportions et des approches qui restent encore à imaginer !

›  Lire  |  Télécharger  [PDF]

Métavers : Une nouvelle dimension (Juin 2008)


Lire  |  Télécharger  [PDF]
Depuis quelques temps nous parlons beaucoup de mondes virtuels, de 3D sur Internet (le Web 3D), de Web 2.0 et autres médias sociaux. Mais quel est le point commun à tout cela ? L'Information - ou plutôt les informations, les données. Qu'est-ce qu'un site Internet si ce n'est la mise en forme du contenu d'une base de données ? Qu'est-ce qu'un chat si ce n'est un échange d'information entre deux ou plusieurs individus ? Qu'est-ce qu'un avatar si ce n'est une représentation (symbolique) des informations concernant un individu (fantasmé ou non)?

Depuis toujours nous prétextons des limites technologiques à la représentation de l'information. Nous avons tendance à la cantonner à une ou plusieurs dimensions, à une interprétation voire parfois à une temporalité. Or les informations ne sont-elles pas plutôt intemporelles et sans forme particulière comme le mot "in-formation" semble le suggérer?

Chez ConceptSL, nous comprenons l'information comme un ensemble : un tissu d'informations ou ectoplasme, qui prendrait forme en fonction d'un contexte particulier, pour servir un besoin particulier. Nous détachons la forme originelle de la forme finale et de sa finalité.

›  Lire  |  Télécharger  [PDF]

Mondes Virtuels : une nouvelle forme de sociabilité (Mai 2008)


Lire  |  Télécharger  [PDF]
Internet avec son mélange de textes, graphiques, images et vidéos, permet aux utilisateurs de parcourir rapidement un important volume d'information. Or l’être humain est avant tout un animal social qui a besoin de vivre l’information, sous la forme d’un mélange de contenu live et de présence. Le Web s’est donc progressivement doté d’un aspect communautaire (le Web 2.0) permettant d’influer sur les contenus et de les personnaliser. Son évolution sociale naturelle : les mondes virtuels.

Les mondes virtuels reposent sur l'interactivité et la communication. Ils permettent à des utilisateurs (ou résidents) d’interagir en temps réel avec d’autres résidents en utilisant simultanément plusieurs médias - abstraction faite de leur localisation géographique - de manière à simuler des environnements réalistes et participer à des activités de groupe.

›  Lire  |  Télécharger  [PDF]